Plaquage dans le métro

Ligne 9, La muette

Il est plutôt rare que je m’assieds dans le métro pour voyager mais ce soir là je devais avoir un léger état de fatigue qui m’a poussé à m’assoir sur ce strapontin coté porte.

Lalalalalaaaaaaaaaalalalala tout va bien, je suis sur mon strapontin, lalalalalaaaaaaalaaaaaaa

Un type arrive, s’installe à coté de moi sur le strapontin jumeau ( petite précision importante à savoir pour la suite des événements : j’ai la capacité de pouvoir me cacher derrière un poteau donc imaginez vous la place que je peux prendre).

Les stations passent, plus elles passent plus le type se rapproche de mon strapontin. Il s’étale, s’étale, s’étale proooooogressivemeeeeeennnnnnnt jusqu’à ce que je me retrouve complétement scotchée à la porte ce qui m’énerva énormément.

« OOOOOoooooooooHHHHHhhhhhhhhh ! Il n’y a pas assez de place sur une place de strapontin peut être ? Je fais du bouche à bouche à la porte là ! Merde ! », suite à mon râlage inattendu, il est retourné bien gentillement dans son périmètre, vite fait, bien fait. Bon alors !

Cha ©ticketdeuxmetros

Blague sur la ligne automatique

Depuis quelques temps la ligne 1 est automatisée, ce qui veut dire pas de chauffeur et une voix qui nous parle dans les hauts parleurs.

Cette voix annonce les stations, et ce matin là, la voix a déconné tout le long du trajet : plutôt que d’annoncer le nom des stations, elle disait  » riz-régal, riz-régal »

Bug à la RATP ?! Aucun problème pour les Parisiens, les étrangers quant à eux ont pu parcourir la ligne toute la journée avant de savoir où ils étaient🙂

Cha ©ticketdeuxmetros

Les étrangers dans le métro

De plus en plus de lignes sont dotés d’un système de barrières de sécurité afin d’éviter tous accidents sur la voie. Plus précisément, les portes du métro ont en quelques sortes une double porte, une fixe sur le quai et celle du métro qui arrive à quai. Les portes fixes sont lourdes et très épaisses. C’est pourquoi quand le signal retenti, il ne faut plus tenter de monter.

Tous les matins, je vois des étrangers qui ne comprennent pas à quoi sert le signal, ils se retrouvent donc coincés entre les deux portes. Et là, c’est le film d’horreur amateur « AHHHHHHHHHHHHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHH », tout ça en se débattant comme un poulet qui ne veut pas se faire attraper. A ceci s’ajoute les cris de la femme du type coincé, deux fois plus stridents, ce qui donne  » AAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHAAAAAAAAAHHHHHHHH« , tout en essayant de le tirer dans la rame.

Mes petits étrangers, quand le signal retenti, écartez vous🙂

Cha ©ticketdeuxmetros

Grève de métro

Il y a des jours où la RATP pousse leurs coups de gueules en prenant les usagers en otage. Nous attendons donc sur le quai un certain laps de temps.

Ligne 9, Franklin Roosevelt

Le quai est bondé, la RATP nous fait des blagues en vidant des rames entières à notre station pour laisser le métro repartir à vide.

Sur le quai vide en face, il y a un type avec sa guitare qui a au bout une marionnette. Il nous voit tous agglutinés sur le quai, en attendant désespérément notre métro.

Il se met à nous dire  » Ah mais qu’est ce que vous avez l’air cons ! La ratp fait encore gréve parce que ouais un des conducteurs s’est cassé un ongle, accident du travail, c’est plus possible de travailler dans ces conditions ! », il se marrait.

Voilà, ça c’est fait, on a l’air ridicule en attendant le métro qui n’arrive pas !

Cha ©ticketdeuxmetros

Les comiques du métro

Ligne 9, station Trocadéro

2 jeunes hommes rentrent dans la rame vêtu de la fameuse tenue RATP.

 » Chers voyageurs, nous tenons à vous faire part d’un fléau qui ronge petit à petit le métro, la fraude ! Chaque année c’est ( je ne sais plus le chiffre) milliards d’euros perdus »

Et tout à coup, une musique de Serge Gainsbourg retenti  » Je t’aime moi non plus », et là contre toutes attentes les deux jeunes hommes se déshabillent pour faire du pole dance avec la barre du métro.

Nous voila donc avec deux caleçons chaussettes ambulants dans la rame qui nous explique comment bien valider son ticket de métro tout en se tortillant autour de la barre.

 » Mettez vous devant un miroir et entrainez vous à sourire quand vous avez votre ticket entre les mains » ( toujours avec Gainsbourg en fond)

Une fois le cirque terminé, qui a déridé pas mal de voyageurs, ils firent le tour de la rame en chaussettes ( remontées jusqu’en haut des chevilles, plus classe) et caleçons pour demander si on voulait bien donner une cuisse de canard ou le canard entier !

Avant de descendre de ce joyeux bordel de rame, ils expliquèrent qu’ils essayaient de lancer leur spectacle de comique. Bonne idée !

Cha ©ticketdeuxmetros

Conversation volée dans le métro 2

Deux petites mamies discutent dans le métro, ligne 1

– Ah ça oui, elle s’habille bien oui !

– Oui, elle suit la mode c’est bien !

– Tout à fait, ce n’est pas comme nous, nous on est trop … classique !

– Elle, elle a un zeste de folie original dans ces tenues, et c’est très bien !

 

Cha ©ticketdeuxmetros

La course du métro

Nous sommes également en course pour éditer notre blog en livre

Si vos aimez nos petites histoires, n’hésitez pas à cliquer sur le cœur en bas de cette page

http://www.pauletteforreveurs.com/post/mtro-rigolo/135

Merci !

paulette-for-reveurs-logo

Drague dans le métro!!!

8h45 me revoilà dans ce satané métro après un «break» sous le soleil des tropiques !!! Je l’avais oublié celui-là, avec cette foule oppressante et ses odeurs pour le moins omniprésentes, bref je suis plutôt de bonne humeur. Ne dérogeant pas aux bonnes habitudes notre cher métro a encore croisé je ne sais qui ou quoi sur la voie si bien qu’il ne montre toujours pas le bout de son nez, cela fait déjà plus de 5mm que je patiente, la foule emplit le quai et mon humeur tend vers le point de rupture !!!!

Afin de rester « zen » rien ne vaut un peu de musique, je mets les écouteurs  et me voilà  dans l’univers argentin de « Gottan Project » soudain,  j’éprouve le sentiment d’être observée mais par qui ? Mystère, je balaye rapidement  des yeux mon  entourage, il me semble avoir aperçu un homme plutôt grand qui m’observait, mais voilà la tant attendue rame qui arrive : la ruée vers l’or commence, tout le monde joue des coudes, se jette sauvagement dans le wagon (où la chaleur approche celle des tropiques que j’ai quitté il y a quelques jours mais je vous rassure ce n’est pas la même ambiance dommage !!).

Maintenant il faut que je me cale entre le strapontin, la barre de droite, la porte et ……… un homme charmant qui est face à moi collé serré (je ne l’avais pas vu venir celui-là !!!! mais !!!!!! c’est celui du quai) ne pouvant bouger un cheveu  je me sens un peu comme la biche au fond des bois !!!!!!!!  Je regarde à droite, à gauche, à droite et encore à gauche, bon j’ai mal aux yeux !!! Aller droit devant, quel beau sourire !!!! dents parfaites et bien blanches, je détourne le regard mais ne pouvant bouger je suis toujours en face en face, bien concentre toi sur « Gottan Project » tout va bien se passer.

Les stations défilent  je vais bientôt descendre !!!!! Et bien non arrêt soudain sous un tunnel, me revoilà les yeux plongés dans ceux de mon inconnu, je lis sur ses  lèvres « vous êtes belle !!!! » polie je lui réponds « merci » pas très à l’aise je l’avoue, il continu à me parler et moi à lire sur ses lèvres, maintenant ça suffit !!! J’enlève mes écouteurs, je prends mon courage à deux mains et je lui dis « je crois que sans les écouteurs ce sera plus facile de se parler » mon dieu quelle phrase débile !!! Je me déteste parfois quelle cruche vraiment enfin !!!! La conversation est lancée «  cela fait plusieurs jours que je vous aperçois sur le quai, et je me suis dit qu’aujourd’hui il fallait que je vous aborde » comme quoi un métro « blindé » de monde ça rapproche !!! En revanche il va falloir passer à la vitesse supérieure car je descends dans deux minutes !!!!!Aussitôt pensé aussitôt fait, il me donne sa carte de visite,me demande mon numéro de portable en me disant « je te téléphone tout à l’heure ».

Maintenant  je flotte dans ce couloir sans fin (je déteste le changement à Franklin !!!) mais à présent  il me semble plutôt agréable, je suis dans mes pensées je suis zen bref tout va bien je commence à l’aimer ce métro !!!!

So©ticketdeuxmetros

Conversation volée dans le métro

– Ce matin, je me suis faite poursuivre par un type dans le métro

– Ah ouais ? Et ?

– Mais ! J’ai dû changer de wagon ! J’ai eu peur !

– En même temps, si t’arrêtais de mettre des minis jupes on n’en serait pas là !!!

Cha ©ticketdeuxmetros

Les ravages de l’alcool dans le métro

Station Franklin Roosevelt ligne 9

Un poil tendu du slip, je m’apprêtais à aller passer mon test d’évaluation final d’anglais.

Mise en situation : Je suis debout contre la porte du métro avec mon petit cahier de révision, et mon sac où contient mon déjeuner pour le midi.

Tout à coup, bien qu’étant plongée à fond dans mon cahier, j’entends quelqu’un hurler un  » sitimisssiIIIIIIIIIIIIII », je ne me laisse pas distraire je continue mes révisions d’anglais. Le type se rapproche de moi, et recommence  » sitimissiIIIIIIIIIiiiiiii, euhhhhhh sisitimi ?!? » en levant le petit doigt pour signifier qu’il était en état d’ébriété sévère.

Là l’anglais c’était foutu, j’essayais donc de comprendre, en râlant parce que je n’arrivais pas à réviser l’anglais, ce qu’il me disait avec ces « sitimissiIIIIIIIIIiiiiiii » à répétition. Et finalement, je me suis rendue compte, avec bien du mal, qu’il essayait juste de lire la marque inscrite sur mon sac, soit intimissimi !

J’ai eu bien envie de répondre à son  » sitimisssiIIIIIIIIIIIIII », un do you speak english, mais ça m’aurait entrainé dans un dialogue de sourd sans fin.

Cha ©ticketdeuxmetros

Articles récents

Catégories

Votez pour nous !

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.